Education à la paix

Vivre ensemble: mission (im)possible? un socle de valeur pour aujourd'hui

res_peda_image
type de ressource
Public cible
10-12
12-14
14-16
16-18
18+
Résumé

  L'exposition est composée de 18 panneaux roll-up  et de 6 éléments interactifs. Les panneaux ont pour thèmes: Paix-dialogue-éthique Vivre ensemble mission(im)possible ? Deux principes fondamentaux : Le principe d'humanité et la règle d'or Quatre principes indispensables à la vie en société : Respect - Justice - Vérité - Non violence Les grandes religions et philosophies : Hindouisme - Religion chinoise - Bouddhisme - Judaïsme - Christianisme - Islam - Dieu(x) ?- L'humanité est-elle religieuse ? - Les fils d'Abraham Le syncrétisme et la spirale du temps: Saint Krétin – Et moi dans tout ça ? La spirale du temps 

Prévenir la violence par la discussion à visée philosophique

res_peda_image
type de ressource
Public cible
16-18
18+
Résumé

Les incivilités; les violences; le harcèlement entre enfants dès le plus jeune âge sont signalés par nombre d’éducateurs. Ces chocs du « vivre ensemble » traduisent une fragilisation du lien social et du processus de socialisation. L’exigence de repenser la fonction éducative et les nouvelles conditions de celle-ci; de même que la posture des adultes; est au coeurdes débats.

Les questions des tout-petits sur les méchants

res_peda_image
type de ressource
Public cible
3-6
Résumé

Les petits ont les questions les plus agaçantes; parce que les plus pertinentes. Il est question ici des méchants; au sens large du terme puisqu'on y parle autant des conflits interpersonnels que de guerre. L'auteure Marie Aubinais a imaginé des courtes scènes de bande dessinée dans lesquelles un enfant évoque un problème avec un adulte : les méchants sont-ils toujours punis; peut-on redevenir gentil; etc. L'adulte convoque alors un conte; adapté pour rentrer dans le nombre restreint de pages; et répondant de manière détournée à la question posée par l'enfant. A travers ces six contes traditionnels; les personnages s'approprient les questionnements des enfants sur le mal et les méchants.  

Terrorisme en questions

res_peda_image
Public cible
16-18
18+
Résumé

Parce que le « terrorisme » pose des questions fondamentales à nos sociétés modernes; et particulièrement depuis que certains attentats sont commis par des nationaux : les droits fondamentaux sont-ils absolus ? Et la séparation des pouvoirs ? La sécurité a-t-elle un prix ? Qu’est-ce que la sécurité; d’ailleurs ? Et la liberté ? La justice doit-elle évoluer ? Comment organiser l’intégration de toutes les populations ? Faut-il le faire ? Ce site internet est constitué de 3 volets abordant la question du terrorisme. Récit interactif: un récit dont tu es le héros; qui décortique des situations de conflit et propose une manière non-violente et constructive de les résoudre. Terroprisme: l’outil est structuré en dix fiches qui visent chacune à déconstruire certaines idées reçues auxquelles nous sommes confrontés dans le débat public : « l’islam est violence »; « tous les terroristes sont musulmans »; « avant le 11 septembre; on avait la paix »; « de toute façon; je n’ai rien à me reprocher »; « je sais; je l’ai vu à la télé »; etc. L’idée n’est bien sûr pas de minimiser – ou de railler – la place que ces idées tiennent dans l’opinion mais plutôt de tenter d’identifier les processus qui ont permis leur émergence; de comprendre la perception qu’elles traduisent de la réalité et de critiquer la construction de la nouvelle réalité qu’elles suggèrent. Boite à outils: de nombreuses ressources vidéos; des textes; des sites d’informations qui permettent de trouver des informations pertinentes sur la thématique.  

Un homme est mort

res_peda_image
type de ressource
Public cible
12-14
14-16
16-18
Résumé

1950; la guerre est finie depuis cinq ans. De Brest il ne subsiste plus rien. Des bombardements massifs et des combats acharnés de presque un mois ont anéanti la ville; son port; son arsenal. Brest est un désert. Il faut tout reconstruire. 1950 Brest est un immense chantier. De la ville fortifiée; aux ruelles étroites; une nouvelle ville va surgir; orthogonale; rectiligne; ordonnée; moderne; ce sera Brest-la-Blanche; qui deviendra très vite; Brest-la-grise. Des milliers d'ouvriers travaillent sur les chantiers.1950. C'est la grève. Les chantiers sont immobilisés; les ouvriers de l'Arsenal rejoignent le mouvement. De violents affrontements surviennent lors des manifestations. Le 17 avril; le drame se produit. La police tire sur la foule; blessant plus de vingt personnes et tuant un homme. Édouard Mazé. Le lendemain; appelé par la CGT pour tourner un film sur le mouvement; René Vautier débarque clandestinement à Brest (il est alors recherché par la police suite à un premier film documentaire; Afrique 50; témoignage sans concessions du système colonial français d'après guerre). René arrive dans une ville en état de siège. Le lendemain; ont lieu les obsèques d'Édouard Mazé. Une foule immense; un peuple entier accompagnera son cercueil.

Et si on osait la paix? le pacifisme en Belgique d'hier à aujourd'hui

res_peda_image
type de ressource
Public cible
14-16
16-18
18+
Résumé

"Ce dossier pédagogique est un complément à l'exposition ""Et si on osait la Paix"". Pus que d'accompagner l'exposition;  il permet d'aborder la question des mouvements pacifistes en Belgique à travers l'analyse d'affiches présentes dans l'exposition.  Ce dossier s'ouvre sur une synthèse de l'évolution du mouvement pacifiste en Belgique. Il vous permettra de suivre et de resituer les faits majeurs évoqués dans l'exposition. Celle-ci se compose de trois parties que nous parcourrons via dix documents . Afin d’ancrer la problématique de la paix dans l’actualité; vous trouverez une carte des conflits dans le monde (situation en 2012); ainsi qu’un lexique d’une dizaine de concepts fréquemment utilisés dans l’exposition. "

Le livre de la paix

res_peda_image
type de ressource
Public cible
3-6
6-8
Résumé

Comment parler aux enfants d’un sujet aussi abstrait que la paix ? Dans cet album plein de fraîcheur; Todd Parr décline de nombreuses situations bien concrètes qui montrent l’amour; l’amitié; le partage; le respect de la différence; le partage; l’écologie; la vie; la liberté… La paix; c’est se faire des amis; c’est écouter toutes sortes de musiques différentes; c’est planter un arbre; et c’est aussi regarder la neige tomber; faire un vœu; faire une sieste ou encore voyager !  

Rêves d’avenir

res_peda_image
type de ressource
Public cible
12-14
14-16
16-18
Organisation
Résumé

  L’atelier débute avec un brise-glace qui interroge les jeunes sur où ils se voient dans 10; 20 ou 30 ans. On les invite aussi à réfléchir sur ce qu’ils pensent va se passer dans les pays en voie de développement. Puis commence l’activité de mise en perspective. 5 thématiques sont abordés : résoudre les problèmes de son pays; l’éducation pour un métier; un travail digne; l’amour et l’égalité entre filles et garçons. Une fois que les élèves ont déterminé leur position sur une affirmation; une vidéo avec un témoignage d’un jeune indien ou péruvien est montrée. Par la suite; les élèves discutent de ce qu’ils ont vu; comparent leurs opinions avec celles des jeunes du Pérou ou d’Inde. Les 5 affirmations sont ainsi traitées l’un après l’autre. Puis; il y a un moment de réflexion pour faire le point entre les principales ressemblances et différences entre les jeunes d’ici et d’ailleurs. C’est là où une prise de conscience sur les stéréotypes que les jeunes peuvent avoir sur eux-mêmes mais aussi sur les jeunes des pays en voie de développement. Finalement un activité « entonnoir » est fait. D’abord ils doivent élaborer un plan d’action ayant tout l’argent et tout le pouvoir du monde; puis ils affinent petit à petit leur réflexion pour arriver à des propositions de projets qui peuvent être concrètement mis en place.