NOTRE ÉQUIPE I Laurence Devlaminck

Bonjour Laurence. Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Coordinatrice d’un SEL, passionnée de photos (je  participe tous les mercredis à un atelier), élève au sein d’un conservatoire, je travaille aussi sur un projet de repair café, sans oublier mon travail temps plein au sein d’Annoncer la Couleur. Voilà quelques-unes des mes occupations. Vous l’aurez compris,  je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! 
C’est pourquoi j’aimerais avoir des journées d’au moins 48 heures afin de pouvoir m’engager dans d’autres projets, apprendre de nouvelles choses, partager plus de moments avec mes amis et ma famille, me poser de temps en temps aussi et avoir plus de temps pour lire, regarder des reportages …  
 
Quel est ton rôle au sein du programme Annoncer la Couleur ?
 
J’ai été engagée comme collaboratrice éducative en province de  Hainaut l’an dernier mais j’ai eu l’occasion d’y collaborer ponctuellement auparavant. 
 
Quel est ton meilleur souvenir chez ALC ?
Des chouettes rencontres, des activités enrichissantes… Je pourrais déjà  en citer quelques-unes mais je suis persuadée que beaucoup d’autres seront à vivre ! 
 
À l’école, quelle(s) étai(en)t ta/tes matière(s) préférée(s) ?
Français, langues, histoire…
 
Quel type d’élève étais-tu ? Du genre cancre ou plutôt chouchou du prof ? 
J’étais plutôt bonne élève mais surtout terriblement timide. Je faisais tout pour ne pas me faire remarquer… même si, chez moi, j’étais tellement révoltée par les injustices que ma maman me disait régulièrement qu’une carrière d’avocate m’attendait !
 
Si tu devais être une couleur, quelle serait-elle ? Pourquoi ?
Une seule ?  Impossible ! Je choisis donc l’arc en ciel. ;-)
 
Si tu étais une fleur, ce serait laquelle ?
J’adore le mimosa, le lilas. J’aime aussi beaucoup les pivoines, les fleurs des champs.
 
Quel est le don de la nature que tu voudrais avoir ?
Sans hésiter le don d’ubiquité ! Pas mal de très bons amis vivent  à 1200 km de la Belgique. Une partie de moi est connectée à ce petit bout de territoire. Je m’y sens autant chez moi que là ou je vis et suis née ! 
 
Qu’est-ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?
L’honnêteté, la sincérité, la franchise… et les moments partagés avec eux ! 
 
Le métier que tu n’aurais pas voulu faire ?
Coiffeuse, infirmière ou chirurgienne. Il y a également des postes que j’ai occupés … mais où je n’ai pas pu rester ! L’argent, les combines, etc. passaient avant l’humain. Et comme pour moi, un travail ne se limite pas à un salaire… je suis partie !
 
Une personne que tu admires ?
Nelson Mandela. Naitre avec la “mauvaise” couleur de peau, lutter contre cette injustice, être emprisonné longtemps (très longtemps), garder l’espoir, sortir de prison sans avoir renoncé à ses convictions et sans chercher à se venger et parvenir à une  réconciliation nationale !
Je ne peux qu’admirer ce courage, cette ténacité, cette volonté de toujours croire en l’humain ! 
 
Je conclurais par 2 citations de lui : 
« Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes, c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »
« L’éducation est notre arme la plus puissante qu’on peut utiliser pour changer le monde. »