Les enseignant-e-s plébiscitent les activités d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire (ECMS), selon une étude réalisée à la demande d’ACODEV. A découvrir à travers une nouvelle infographie !

Depuis de nombreuses années, un nombre important d’organisations de la société civile (OSC), ainsi que le programme fédéral Annoncer la Couleur, développent des activités d'ECMS très diversifiées, notamment en milieu scolaire. Leur objectif est de faciliter une compréhension globale des enjeux mondiaux et de favoriser l’action citoyenne pour un monde juste, durable et solidaire. 

Quels sont les résultats de ces activités ? Comment les enseignant-e-s évaluent l’impact des interventions ECMS à l’école ?

L’étude « Perception des enseignant-e-s quant à l’impact des interventions d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire (ECMS) dans l’enseignement obligatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) », réalisée par le bureau d’étude DRIS à la demande d’ACODEV au nom de ses OSC membres actives en milieu scolaire, et en collaboration avec Annoncer la Couleur, a voulu répondre à cette question.

La conclusion ? Ça marche ! L'étude montre une très grande satisfaction de la part des enseignant-e-s par rapport aux activités ECMS, ainsi qu’un taux d’acquisition de compétences élevé chez les élèves. Les enseignant-e-s soulignent notamment la plus-value de l’apport d’acteurs extérieurs et le lien fort de l’ECMS au concret et à la réalité du terrain.

C’est pourquoi l’étude recommande un financement durable et l’intégration de l’ECMS dans les stratégies des établissements. Elle invite également les acteurs scolaires et les acteurs de la coopération au développement à continuer de coopérer ensemble pour maintenir une offre ECMS de qualité pour la formation citoyenne des élèves : une mission plus que jamais nécessaire et urgente.