Title

Journée d'inspiration "du droit à la participation à l'engagement des jeunes"

Picture
journée inspiration
Du
Vendredi 19 mars 2021
De
9h
À
16h
Nous contacter
annoncerlacouleur@enabel.be
02 505 18 23
Adresse

En ligne
Belgique

« Du droit à la participation à l’engagement des enfants et des jeunes, pour plus de solidarité internationale »

Cette journée d'inspiration vous propose des moments d'échanges, d'apprentissage et de présentation d'outils transférables en classe, afin de développer des compétences essentielles chez vos élèves et contribuer à un monde plus juste, plus en paix, plus tolérant et plus durable. L'objectif étant de mettre en évidence la contribution et l'implication des élèves dans toutes les étapes d'un projet en Éducation à la citoyenneté mondiale à l'école.

Vivez une expérience...

La journée ne se déroulera pas en présentiel comme prévu mais en version numérique, avec l'aide d'un prestataire qui vous fera vivre une expérience incroyable... Vous ne serez pas passif derrière votre écran, c'est promis ! Plus d'infos sur l'horaire et la technique adaptés seront bientôt communqiuées.

 

Horaire prévu:

  • 9h : Mot de bienvenue et introduction artistique
  • 9h20: Conférence inspirante de Bernard De Vos, Délégué général aux Droits de l’Enfant, et  questions-réponses
  • 10h25: Pause
  • 10h40 : Ateliers en sous-groupes : les enseignant·e·s présentent les projets qu'ils ont menés avec leurs élèves
  • 12h : Pause - lunch (avec un cours de cuisine facultatif)
  • 14h : Forum outils pédagogiques
  • 14h40: Retour d'élèves qui présentent leur projet d'école
  • 15h30 : Mot de conclusion

Cette journée est organisée en partenariat avec la CNAPD, le CNCD 11.11.11, Entraide&Fraternité, l'asbl Education et Formation au Développement Durable, Géomoun, Iles de Paix, RCN Justice&Démocratie, Oxfam-Magasins du monde.

Découvrez la description des ateliers ci-dessous.

Cette journée est reprise dans le catalogue de l'IFC, pour obtenir sa reconnaissance officielle, il est nécessaire de vous inscrire sur leur site (code de la formation : 408002009).

Ateliers en sous-groupes, entre profs

SECONDAIRE

Atelier 1 : Des élèves s’engagent durablement !

Des élèves volontaires et motivé·e·s regorgent d’idées pour améliorer l’école. Issu·e·s de classes différentes, ils et elles travaillent ensemble et évoluent tout au long de leur parcours au sein de leur école. Comment passer de l’idée au projet ? Comment définir leurs rôles? Comment organiser, soutenir et superviser leurs actions ? Et comment rendre pérenne tout cela?

Atelier ouvert sur des propositions concrètes pour la mise en place d'éco-délégué·e·s et de délégué·e·s.

Intervenant·e·s : Thérèse Surinx (Ecole Saint Barthélémy de Liège) et Charles Menne (Collège Pie 10 de Châtelineau)

Atelier 2 : Mettre en place un parrainage interculturel 

Un parrainage certificatif existe à l’Institut Robert Schuman depuis plusieurs années : des élèves volontaires de 6e année accompagnent des élèves de 1re année dans leur intégration à l’école.

Depuis cette année scolaire, le parrainage est élargi à un projet pilote interculturel pour les élèves du degré supérieur afin de réunir des élèves de cultures, de religions et/ou d’origines socio-économiques différentes. Le but est de leur permettre un accompagnement, de s’entre-aider au quotidien, d’apprendre à mieux se connaître, d’échanger ou tout simplement de passer du temps ensemble.

L’engagement des élèves sera valorisé de plusieurs manières. Les éducateur·rice·s et professeur·e·s de religion seront associés au projet.

Intervenante : Jennifer Möres ou Julie Giets (Institut Robert Schuman à Eupen)

Atelier 3 : Comprendre et se réapproprier un sujet de société en classe et à l'école : les migrations

Vivre en paix c’est notamment s’ouvrir et comprendre l’autre dans sa différence. L’école artistique Saint-Luc à Liège a, durant l’année 2018-2019, choisit le thème des migrations et l’accueil des migrant·e·s comme fil rouge. Rencontres avec des associations pour s’informer, visites de personnes migrantes et demandeur·se·s d’asile... Ce projet à grande échelle (640 élèves à travers plusieurs cours) s’est clôturé par une exposition de fin d’année « Diverscités » dans laquelle les élèves se sont réapproprié tous ces échanges à travers l'art.

Intervenante : Anne Motte (École Saint-Luc à Liège)

Atelier 4 : Accrochage scolaire, travailler le réengagement par l’école !

Deux projets pédagogiques menés par l’école Escale seront présentés : le projet RadioClash et le projet Escape Room.

RadioClash s'attelle à cultiver un art de l'écoute et de la création inventive, partant de soi, curieuse des autres et du monde qui nous entoure. Cet atelier hebdomadaire poursuit un double objectif : (re)nouer avec la rencontre et soutenir une identification positive et citoyenne à une période clé de construction identitaire chez des jeunes hospitalisé·e·s.

En partenariat avec la Scientothèque, le projet d’Escape Game visait à mélanger les âges (de 5 ans à 18 ans) et niveaux pour créer un Escape Game : scénario,conception d’énigmes dans une volonté d’interdisciplinarité, création d’objets et scénographie. Le point culminant du projet fut la participation des familles, amis et membres de l’équipe éducative à l'Escape Game.

Intervenant·e·s : Silvia Giraldo (L’Ecole Escale), Anne Van Den Hove (enseignante à L’Entredeux), Vincent Dascotte (enseignant à L’Entreliens)

L’Entredeux et L’Entreliens sont des organismes qui travaillent à la scolarisation des élèves hospitalisés à court ou long terme.

Atelier 5 : Penser et agir au-delà des cours

Ce projet donne aux rhétos l’opportunité de penser et d’agir au-delà des cours, autour des valeurs humanistes et citoyennes de démocratie, de passage de mémoire, d’énergies durables. Le thème et les activités varient mais les objectifs restent : « Savoir pour être et devenir ».

« Savoir… » : étude des contextes historiques, rencontre de témoins, d’expert·e·s, visite de lieux de mémoire...

« …pour être… » :  les étudiant·e·s vivent cette aventure collective, apprennent à respecter la diversité d’opinions, à vivre ensemble pendant les activités du projet .  

« …et devenir » : Lors de l’élaboration des outils de diffusion des expériences vécues (expositions, rencontres inter-classes, création d’affiches, courts-métrages, pièces de théâtre …), les étudiant·e·s pensent « avenir ».  Ils/elles ne travaillent pas que pour eux-mêmes mais aussi à la diffusion dans l’école d’idées et de valeurs citoyennes durables.

Intervenante : Marie-Christine JEAN (École du Futur pour la Démocratie)

Atelier 6 : Les inégalités, ça nous regarde !

L’objectif de ce projet était de partir des représentations des enfants sur la précarité, d’en créer d’autres et d’agir sur le terrain mais aussi de faire des liens Nord/Sud en accueillant en classe des témoins de Belgique et de Haïti.

Aussi, Le parcours scolaire et familial de nos élèves est souvent chaotique et le meilleur remède est de les amener à réfléchir et agir. En effet, c’est dans l’action que ces jeunes souvent laissé·e·s pour compte, se sentent valorisé·e·s et reconnu·e·s.

Le projet au final a permis de les mettre en avant, de renforcer les liens dans le groupe classe et d’amplifier leur esprit de solidarité.

Cette expérience vécue en plusieurs étapes complémentaires, variées, participatives et dynamiques fût très riche sur le plan humain et personnel.

Intervenante : Caterina Morabito, (école Sec. 1er degré différencié Ste Union à Dour)

 

Primaire

 

Atelier 8 : Objectif de Développement Durable #1 : PAS DE PAUVRETÉ

Découvrez comment une classe inclusive d’élèves de 4e primaire de l’école communale de Masnuy Saint-Jean, dans la commune de Jurbise (Hainaut) a choisi de s’engager dans la lutte contre la pauvreté.

Comment le sujet a été choisi par les élèves ? Quelles étapes ont-ils/elles décidé d’entreprendre pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de cette problématique mondiale ? À quelles ressources faire appel ? Comment s’inspirer et quel engagement décider de réaliser ? Quelle place occupe l'adulte accompagnant dans ce type de projets ? Quels sont les points d'attention à avoir lorsqu'on met en place un projet si on veut le faire en respect du droit à la participation ?

Intervenant·e·s :  Laurence Biagi (école communale de Masnuy St Jean) et Pascale Trussart (accompagnatrice scolaire auprès de l’asbl Eqla, ancienne Œuvre Nationale des Aveugles)

Atelier 9 : Conseil d’école

Comment mettre en place un conseil d’école et comment impliquer les élèves dans le processus des décisions? La démocratie et la citoyenneté, cela peut commencer en primaire !

Dans l’école Montessori « École des Étoiles », il nous semblait primordial de donner la parole à nos élèves pour qu'ils se sentent écoutés et investis dans certaines décisions. Le projet du « conseil d’école » permet aux enfants de toutes les années scolaires de lancer des projets et de participer à certaines décisions de l’école.

Les décisions prises par les élèves passent devant la direction et si ces décisions sont validées par tout le monde, elles seront mises en application à la date décidée. Un projet qui enchante les petits comme les grands !

 Intervenante : Noémie Gathoye (École des Étoiles, Liège)

Atelier 10 : Objectif de Développement Durable #10 : INÉGALITÉS RÉDUITES

En 2018-2019, la classe de 5e/6e primaire a décidé de s’engager dans l’amélioration des droits des enfants migrants.

Pourquoi ce sujet a-t-il été choisi par la classe ? Quelles démarches ont été entreprises pour mieux comprendre la situation ? À quels obstacles les élèves  ont été confronté·e·s ?  Quels engagements ont été pris ? Quelle place occupe l'adulte accompagnant dans ce type de projets ? Quels sont les points d'attention à avoir lorsqu'on met en place un projet si on veut le faire en respect du droit à la participation ?

Intervenante : Cécile Coppens (école de la Gare de Court-Saint-Etienne)