Projets d'école

Plus de 200 projets ont été réalisés avec le soutien d'Annoncer la Couleur.

Qu'ils traitent de migration, de diversité et d'interculturalité, de paix et conflits, etc., ces projets s'ancrent dans la réalité vécue par les enfants et les jeunes et les ouvrent à une compréhension plus systémique, plus complexe du monde, tout en développant leur esprit critique, leur empathie et la mise en action. Si vous cherchez à financer un projet dans votre école, plusieurs appels à projets existent.

« Comment puis-je collaborer avec les autres ? »
À l’Athénée Royal de Rochefort-Jemelle, on essaye de réfléchir une demi-journée ou une journée par trimestre sur une thématique liée au bien-être.
Les valeurs véhiculées par l’Unesco : solidarité, respect, entraide, démocratie, tolérance…

Projet de l'école du futur de Mons : « Notre objectif est de développer des pédagogies du futur, des pédagogies en phase avec notre époque… On a également l’ensemble des projets qui peuvent être menés, tant sur le plan démocratique, sociétal et environnemental, qui sont trois axes fondateurs de notre projet d’école et que l’on retrouve dans l’axe des écoles du projet d’écoles de l’Unesco. » (Jérôme CAUDRON, directeur de l’école du futur de Mons)

Le réseau des écoles associées à l’Unesco est un réseau mondial qui compte environ 11.000 écoles.
L’objectif est de mettre ces écoles en relation et d’échanger les bonnes pratiques afin de s’inspirer mutuellement. Par ce fait, les enseignant·es se forment les un·es les autres. Ensuite, ils et elles reportent ces formations auprès des élèves pour former un réseau d’éducation à la citoyenneté mondiale et au développement durable.
Le réseau Unesco apporte une certification aux écoles partenaires, un label gage de sérieux et une motivation supplémentaire pour continuer à progresser dans les démarches entreprises pour atteindre l’excellence.

Pour en savoir davantage sur le label du réseau d'école Unesco : https://commission.unesco.be/fr/education

Bienvenue à la coopérative "l'école logique" ! Projet créé en 2007, son produit phare, le magasin "Greenworld" a vu le jour en 2008 et se poursuit encore, 10 ans après ! Ce projet interdisciplinaire a réuni les élèves de l'institut Cardijn-Lorraine d'Arlon du secteur économie (vente, étalage, comptabilité). Des élèves actuels et anciens témoignent...

Fabriquer soi-même des produits d’entretien écologiques, expérimenter à la maison et à l’école, diffuser les recettes via un carnet.

L'objectif est de mener un projet citoyen en créant des produits utiles directement, à l’école et à la maison. Les élèves sont ainsi être des “ambassadeurs” chez eux·elles de la démarche. Dans l’idéal, les élèves encourageront leurs parents à ne plus acheter de produits d’entretien pour les produire ensemble. Sinon, l’objectif réaliste est une prise de conscience qui les nourrira plus tard. En termes de compétences, l’esprit de synthèse et la rédaction dans un français correct sont au coeur du produit final : un carnet de recettes.

Rencontrer un témoin de la transition en cours et faire découvrir son métier à travers une vidéo inspirante et de qualité professionnelle.
Les élèves de 5e de l'Institut de l'Assomption à Boitsfort intègrent le mouvement de la marche "Jai Jagat" sur un projet de deux années.
En plus de la fiche descriptive du projet, 3 annexes précieuses méritent d'être partagées entre profs :
1. Carnet de route à destination des élèves, pour les aider à contacter un·e témoin
2. Un journal de bord du projet très bien construit pour comprendre l'ampleur de ce projet, étape par étape
3. Mémo reportage : une fiche "prête à l'emploi" pour aider les élèves dans la réalisation de leur reportage vidéo

Pour en savoir plus sur la marche mondiale Jai Jagat : www.jaijagat2020.org

Le potager est un outil didactique et vivant pour aborder la quasi-totalité des disciplines scolaires: «non seulement la biologie et les sciences, mais aussi les mathématiques, la lecture, l’écriture et l’expression orale ».

Le potager est un outil modulable et adaptable au développement psychopédagogique de l’enfant et assure de travailler de manière concomitante les savoirs, les savoir-être et les savoir-faire. Le potager donne également l’occasion de mettre en place de nombreuses activités en lien avec l’observation et l’expérimentation directe et offre ainsi une prise de conscience de l’impact local et global des actions de l’Homme sur la nature.

Il n’est pas toujours facile pour un·e élèves primo-arrivant·e·s de se sentir intégré·e dans sa nouvelle école. Les préjugés en sont souvent la cause. Le projet « l’humanité surgit d’un regard, ouvrons les yeux » est parti de ce constat pour monter un projet d’école.

Confrontés au parcours des migrant·e·s, à leur témoignage, les élèves ont entendu autre chose que ce qu’ils écoutent dans les médias et à la maison. Ils ont pu questionner leurs préjugés. Mais le travail sur les différences est plus large que la rencontre entre élèves d’origines différentes : handicaps, générations, etc. Le projet a donc porté sur l’ouverture à l’autre en général.

Un projet du Centre Scolaire St Joseph - St Raphaël de Remouchamps