Le genre, le genre, le genre… On le lit partout et on en entend beaucoup parler mais est-on sûr de bien comprendre ?  Être pour l’égalité des genres a l’air de faire aujourd’hui consensus tout comme la paix dans le monde, l’accès à l’école de tous les enfants… . Pourtant, la question essentielle reste sans réponse ou du moins le consensus autour de la réponse risque d’être plus complexe à trouver. Réjane Sénac nous en parle dans cette courte vidéo de 12 minutes de #Datagueule : 

Pour aborder les questions de genre en classe, nous vous proposons une liste de ressources ci-dessous mais aussi une fiche thématique pour l’enseignement primaire et une fiche thématique pour l’enseignement secondaire.

Parler d'égalité de genres à l'école

 

L’enjeu de l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire est de parler avec des jeunes, des élèves, du monde, de son fonctionnement et expliquer pourquoi il n’est pas tout à fait juste pour tout le monde", Carine Thibaut, directrice de campagnae au CNCD-11.11.11.

Parler de la question du genre en ECMS, c’est répondre aux questions d’injustices : pourquoi nous n’avons pas tou·te·s la même vie selon le pays dans lequel nous vivons ? Pourquoi, si nous sommes une fille ou un garçon, notre histoire ne sera pas la même ?

Que faire concrètement à l’école pour intégrer la notion du genre ?

  • Créer une charte de convivialité qui inclut la dimension genre
  • Faire attention aux mots utilisés
  • Respecter le temps de parole de tous les enfants dans une classe
  • Inviter des intervenants et intervenantes dans les classes
  • Montrer des hommes et des femmes en actions dans le sud
  • Présenter des héroïnes et des héros
  • Parler des grandes inégalités dans le monde entre hommes et femmes

Un exemple concret dans le sud est l’accès à la terre. Dans certains endroits dans le monde, les femmes n’ont pas accès à la terre. Les hérités sont toujours les fils. Pour une fille, avoir accès à la terre doit passer par le mariage avec un propriétaire terrien. Quelqu’un qui, au final, va toujours pouvoir décider de ce qu’elle doit et peut faire avec ses terres et aussi comment vont être utilisés les revenus.

  • Rappeler l’histoire des droits des femmes et présenter des femmes qui se sont battues pour leurs droits (droit de vote obtenu en Belgique en 1948)
  • Discuter de la cour de récréation

Qui utilise l’espace ? Qui y a le plus accès ? Comment organiser l’espace pour que tout le monde ait le temps de jouer ? etc. La cour de récréation est souvent monopolisé par une minorité d’enfants, majoritairement des garçons qui jouent au foot et occupent 50% de l’espace.

  • Expliquer qu’il n’est pas évident partout dans le monde d’avoir accès à l’école

Parfois, l’école est payante, elle est loin de la maison, etc. Mais aussi il y a la question du genre, les filles y ont moins accès. En Belgique, beaucoup de gens se sont battus pour que l’école soit accessible pour tous (filles et garçons, riche et pauvre).

Faire de l’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire c’est éveiller les jeunes aux grandes questions d’injustices dans le monde. Ces injustices concernent aussi la question hommes-femmes et sont d’autant plus fortes pour les femmes du sud, avec peu de moyens et un faible accès à l’école.

Outils pédagogiques

Site web

L’empreinte des femmes dans l’histoire : https://interactive.unwomen.org/multimedia/timeline/womensfootprintinhistory/fr/index.html  

Quelques ouvrages 

Films 

Mustang - Deniz Gamze Ergüven 

Pour aller plus loin en vidéo 

Bibliographies sélectives

En 2017, des listes bilbiographiques d'outils avaient été réalisées et sont toujours d'actualité. Retrouvez-les par tranche d'âge :

• Liste bibliographique pour les 6-9 ans
• Liste bibliographique pour les 9-12 ans
• Liste bibliographique pour les 12-15 ans
• Liste bibliographique pour les 15-18 ans